L’origine du virus chinois, l’étau se resserre

Le secrétaire d’État Mike Pompeo dit qu’il y a « d’énormes preuves » que le coronavirus est originaire de l’Institut de virologie de Wuhan, tout en étant d’accord avec la détermination de la communauté du renseignement selon laquelle la maladie n’est « pas d’origine humaine ou génétiquement modifiée ».

S’exprimant ce dimanche sur ABC, Pompeo a déclaré:

« Martha, il y a d’énormes preuves que c’est là que cela a commencé. Nous avons dit depuis le début que ce virus provenait de Wuhan, en Chine. Nous avons reçu beaucoup de critiques pour cela dès le départ, mais je pense que le monde entier peut le voir maintenant. Rappelez-vous, la Chine a une histoire d’infecter le monde et elle a une histoire de gestion de laboratoires inférieurs aux normes. Ce n’est pas la première fois que la population est exposé à des virus suite aux échecs d’un laboratoire chinois. » cite Mike Pompeo

Secrétaire d’État américain Mike Pompeo