Tiens, tiens…🧐


Le ministĂšre des ArmĂ©es a reconnu vendredi 24 avril avoir achetĂ© de la chloroquine en Chine pour constituer un stock «par prĂ©caution», si jamais ce traitement, dont l’efficacitĂ© contre le coronavirus fait dĂ©bat dans le monde, Ă©tait finalement validĂ© par les autoritĂ©s sanitaires.

«Dans un contexte de fortes tensions des approvisionnements de matiĂšres premiĂšres Ă  usage pharmaceutique, le ministĂšre des ArmĂ©es a rĂ©alisĂ© un achat de prĂ©caution, si jamais la chloroquine se rĂ©vĂ©lait validĂ©e par les autoritĂ©s de santĂ© comme Ă©tant utile pour lutter contre le Covid-19», a dĂ©clarĂ© le ministĂšre aprĂšs la publication sur les rĂ©seaux sociaux d’une vidĂ©o devenue virale montrant cette livraison Ă  destination des armĂ©es.