Les États-Unis ont retiré leur B-52 de la base du pacifique de Guam craignant une attaque surprise de la Chine

INTEL

Selon des sources bien placées dans l’armée américaine, la VRAIE raison pour laquelle ces bombardiers stratégiques ont été soudainement retirés de Guam est bien pire. L’explication précise qui m’a été fournie est la suivante:

« C’était une mesure de préservation des forces.

Ils voulaient que les B-52 soient plus éloignés de la Chine parce que la Chine à la capacité de lancer des missiles balistiques à courte ou moyenne portée et détruire la base de Guam avant que les avions ne puissent décoller. « 

MISE À JOUR 23H48 EDT –

À 23 h 15, heure de l’Est des États-Unis ce soir, j’ai reçu une communication via les méthodes SECURE m’informant des éléments suivants :

« Valhalla, (mon ancien nom de code du FBI) ​​les choses sont très mauvaises et empirent. Écoutez attentivement…

Le COG (continuité du gouvernement) est déjà à la montagne souterraine de Cheyenne. (D.U.M.B.S)
Le DHS (Department de la Homeland Security) se rend à PN Mountain.
Des réservistes ont été appelés en renfort (1 million).
Les expatriés sont appelés chez eux.
On dit aux gens de «rester chez eux et de se procurer des masques».
Les modèles militaires de longue date sont soudainement modifiés.
La rhétorique de guerre contre la Chine est à son apogée

Que ce passera t-il par la suite?

Je réponds par mon appréciation personnelle en disant: « Nous allons faire la guerre à la Chine ».

Sa réponse à mon évaluation personnelle était la suivante :

“Écoutez, la Chine a été prise en train de pirater notre infrastructure pendant toute la durée de l’épidémie. Ils essaient clairement de déterminer ce que nous savons de l’origine de ce virus. Cela indiquerait que l’épidémie de virus n’était pas un accident. Quand ils découvriront ce que nous avons découvert, nous pensons qu’ils vont lancer une première frappe parce que la Chine sait que nous allons les frapper sur une attaque par arme biologique

Hew a poursuivi: « C’était définitivement un virus créé par l’homme. Il provenait du laboratoire de virologie de Wuhan. (Je vous l’ai signalé le 22 février ICI)
La Chine l’a ensuite dissimulée et a délibérément autorisé les gens de Wuhan à voyager partout dans le monde. Ce n’est pas une erreur qu’ils l’ont laissé se propager.

Ces B-52 ont été déplacés parce que le Pentagone ne laisse aucun atout stratégique dans un endroit dont il sait qu’il sera bientôt un théâtre de bataille. « 
Les États-Unis ont soudainement RETIRÉS TOUS les bombardiers B-52 déployés de Guam. La raison officielle est une chose; mais mes anciens collègues de la communauté du renseignement me disent quelque chose de très différent, et ce n’est pas bon.

L’U.S. Air Force a mis fin à ses rotations ininterrompues de bombardiers sur la base d’Andersen Air Force à Guam, qui se poursuivent depuis 2004, alors qu’elle passe à un concept d’opérations moins prévisible.

Cinq (5) Stratofortresses B-52H sont parties hier sans avion de remplacement en place, mettant fin à la Mission de présence continue des bombardiers dans le pacifique.

Cela est notamment intervenu quelques jours seulement après que les bombardiers ont participé à un exercice de préparation qui a également impliqué six pétroliers de ravitaillement en vol KC-135R, un drone Global Hawk RQ-4B, ainsi qu’un drone Triton MQ-4C de la US Navy, et un hélicoptère Sea Hawk MH-60S, qui était considéré comme une déclaration importante de la détermination américaine à l’égard de la Chine.

RADAR TRACK
Les B-52H de l’USAF SEEYA01, 02, 03, 04 et 05 ont quitté Andersen AFB, Guam en route vers Minot Air Force Base dans le Dakota du Nord.

Article complet :
source : https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/breaking-news-u-s-removing-strategic-assets-from-first-strike-danger-zone