De quoi a peur Justin Trudeau ?

Justin Trudeau a révélé jeudi qu’il tente de convaincre Washington de ne pas envoyer son armée pour patrouiller la frontière canadienne. Ottawa tient à conserver un minimum de fluidité à la frontière, et ce malgré le fait que le nombre de cas de COVID-19 continue d’exploser dans des États limitrophes. Le gouvernement fédéral essaie en outre de persuader les grandes banques d’épargner les Canadiens des taux d’intérêt imposés à leurs factures de cartes de crédit.

L’administration américaine envisage de déployer des militaires à sa frontière nord, de peur de voir certaines personnes atteintes du coronavirus traverser entre les postes frontaliers officiels et ainsi se faufiler aux États-Unis, selon le réseau Global qui a dévoilé la nouvelle jeudi.