Wuhan-Chine : Enlèvements ? Violation des droits journalistiques

Un journaliste citoyen chinois qui a apporté au monde la vérité sur l’urgence du coronavirus disparaît des rues de Wuhan quelques jours après la mort d’un médecin dénonciateur.

Chen Qiushi n’a pas été entendu depuis 19 heures, heure locale, jeudi, et les appels vers son téléphone portable sont restés sans réponse.

Un journaliste citoyen chinois qui a parlé au monde de la situation désespérée dans les rues de l’épicentre du virus Wuhan a disparu alors qu’un médecin dénonciateur est décédé.

Ses rapports ont décrit des scènes horribles, notamment une femme appelant frénétiquement la famille sur son téléphone alors qu’elle est assise à côté d’un parent gisant mort dans un fauteuil roulant et la situation sans défense des patients dans les hôpitaux débordés.

La disparition de M. Qiushi est survenue alors que le médecin héroïque Li Wenliang, 34 ans, qui avait sonné l’alarme sur le coronavirus, est décédé après avoir prétendument contracté la maladie alors qu’il soignait des patients à Wuhan.

Le journaliste citoyen chinois Fang Bin, qui a publié des vidéos de corps chargés dans un bus, a également été arrêté par les autorités la semaine dernière. Il a depuis été libéré.