Les États-Unis déclarent une urgence de santé publique liée au coronavirus après avoir imposé des quarantaines

L’administration Trump, tout en insistant sur le fait que le risque de coronavirus pour les Américains est faible, a néanmoins déclaré vendredi une urgence de santé publique et a annoncé la mesure extraordinaire d’interdire l’entrée aux États-Unis des ressortissants étrangers qui ont récemment visité la Chine.

En outre, les citoyens américains qui ont voyagé au cours des deux dernières semaines dans la province chinoise du Hubei – épicentre de l’épidémie de coronavirus – seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours, la période d’incubation du virus, ont déclaré des responsables.

Les Américains qui ont visité d’autres parties de la Chine continentale subiront un dépistage médical spécial à leur retour, suivi par jusqu’à 14 jours d auto-quarantaine surveillée, dans le cadre des restrictions temporaires.

Les mesures d’urgence ont été dévoilées par le secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar, lors d’une réunion d’information à la Maison Blanche, peu de temps avant que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et les autorités sanitaires locales annoncent qu’un septième cas de coronavirus américain avait été confirmé en Californie du Nord.